1

Importante commode à montants quadrangulaires saillants en consoles. Travail Parisien. Fin de l'époque Louis XIV

terminés par de petits pieds cambrés. Elle présente un décor vernis en polychromie et or sur le plateau, la façade et les côtés de guirlandes de fleurs, de vases fleuris, de volatiles et de rubans noués dans des encadrements de filets à écoinçons. Elle ouvre par trois rangs de tiroirs séparés par des traverses sur sa façade mouvementée. Ornementation de bronzes dorés : poignées, entrées de serrures et sabots. Haut. : 79 - Larg. : 109 - Prof. : 63 cm. Estimation : 50 000 / 60 000 €

Notes: Cette commode fait partie des rares meubles français laqués du début du XVIII° siècle.

Jacques Dagly (1669- 1729) repris l'atelier des Ouvrages de la Chine de la Manufacture des Gobelins en 1713.
Il y engagea deux peintres, Pierre de Neufmaison et Claude III Audran qui produisirent le vernis des Gobelins .
Louis Henri, duc de Bourbon Condé (1692-1740) fonda un atelier à Chantilly concernant la fabrication de meubles en laque dès la première moitié du XVIIIème siècle.

Vendredi 13 mars, salle 5-6 - Drouot-Richelieu. Giafferi SVV. Mme Daniel, MM. Millet, Fravelles, Schoeller, Louot, Ansas, Vandermeersch, Pomez, Burgi, Rémy, Kassapian, cabinet Vendôme Expertise