3

Petit vase balustre en bronze doré et émail peint. Chine, époque Qianlong (1736 - 1795)

décoré en polychromie de fleurs et feuillage sur un fond jaune, l'épau­lement est orné d'un tissu noué de couleur rose, bleu et vert. Le col orné de réserves de lingzhi sur un fond bleu turquoise. Au revers de la base, la marque Qianlong à quatre caractères émaillé rouge dans un double cercle bleu. (8 petits éclats d'émail). Haut. : 13 cm. Estimation : 30 000 / 40 000 €

Référence : Une paire de vases similaires dans la collection Lord Loch de Drylaw, Lord Margadale d'Islay et Alfred Morrison, héritage Fonthill House.

Un autre vase similaire conservé au National Palace Museum à Taiwan et illustré dans " Enamel Ware in the Ming and Qing Dynasties " par Chen Hsia-Sheng, Taipei, 1999, n° 109, pp. 216 - 217.
Un vase similaire en porcelaine dans la collection Grandidier conservé au Musée Guimet et illustré dans " The World's Great Collections - Oriental Ceramics - Vol. 7 - Musée Guimet ", Kodansha, Tokyo / New York / San Francisco, 1981, n° 189.
Un vase similaire en émaux cloisonnés conservé au National Palace Museum à Beijing et illustré dans " The Complete Collection of Treasures of the Palace Museum. N° 43 - Metal - bodied Enamel Ware ", Commercial Press, Hong Kong, 2002, p. 101, n° 98.

Le décor du tissu noué fut très apprécié au XVIIIe siècle, on le retrouve également sur des vases en porcelaine et en émaux cloisonnés. C'est sous Yongzheng qu'on commença à utiliser ce décor, il fut ensuite perfectionné sous Qianlong.

Vente du Jeudi 4 juin 2009. Art d'Orient, Art d'Extrême Orient, Archéologie, Art d'Afrique. Rossini - Paris