m

SCHIAPARELLI, haute couture, n°31014, Eté 1935. Veste sport 3/4 en whipcord beige

petit col, double boutonnage en écaille blonde, deux poches plaquées avec rabats, manches longues à emmanchures basses, intérieur doublé de shetland beige (en l'état). Griffe blanche, graphisme noir. Estimation : 1 000 / 1 300 €

m

SCHIAPARELLI, haute couture, n°58214, circa 1937 / 1939. Veste en crêpe de laine noire

col montant, effet de bavolet décollant sur le devant, taille cintrée, simple boutonnage en céramique laquée noire figurant des pommes de pins (trous). Boutons réalisés par Jean CLEMENT. Sans griffe, bolduc numéroté à l'encre. Estimation : 4 000 / 5 000 €

Bibliographie : - Elsa Schiaparerlli, Empress of Paris Fashion de Palmer White, foreword by Yves Saint Laurent édition Aurum Press 1995

m

SCHIAPARELLI, haute couture, n°63864, Hiver 1938 / 1939. Manteau du soir en broché rose

à motif de rinceaux stylisés or, décolleté en pointe sur un léger drapé fermé par des agrafes, manches 3/4 à emmanchures très en avant, découpes au niveau de la pliure du bras, jupe droite ouverte, dos souligné de coutures légèrement froncées et de coutures arrondies soulignant la taille. (Taches). Griffe blanche, graphisme noir. Estimation : 3 000 / 4 000 €

Le croquis de ce modèle est conservé dans les collections UFAC du musée de la Mode et du Textile, inventaire UF D 73-21-2068

m

SCHIAPARELLI, haute couture, circa 1937 / 1939. Robe du soir en broché lamé or

à effet de torsades en relief, petit col droit sur fermeture éclair souligné de glands de passementerie rose et or, manches longues à épaules agrémentées de pinces, poignets resserrés ouverts avec rappel de passementerie, jupe fluide à deux quilles à contre-sens (taches). Sans griffe. Estimation : 5 000 / 6 000 €

m

SCHIAPARELLI, haute couture, n°73461, Eté 1940. Robe du soir longue en crêpe gris souris

haut à décolleté en pointe volantée sur bretelles, buste jusqu'aux petites hanches à effet de boutis à fintion smocks rehaussé de perles facettées couleur rubis, jupe fluide travaillée en biais. Griffe blanche, graphisme noir. Estimation : 3 000 / 4 000 €

m

SCHIAPARELLI, haute couture, n°88563, circa 1945. Veste saharienne en lin marine

col tailleur,deux revers en biais souligne la poitrine, parementures marquées par une couture en relief finissant sur deux poches en biais avec revers et basque, simple boutonnage, manches courtes, se porte sur une jupe droite à l'identique fendue devant agrémentée d'une surjupe boutonnée de chaque côté.. (Manque boutons). Griffe blanche, graphisme noir. Estimation : 1 500 / 1 800 €

m

SCHIAPARELLI, haute couture, n°56371, Hiver 1937 / 1938. Veste en lainage écossais

noir, bordeaux, jaune, verte, col châle découpé en lainage noir, deux poches poitrines de même tissu figurant trois acolades décroissantes, poches sur les petites hanches à l'identique, boutonnage agrafes achées et rehaussées de trois importants boutons en cuir tressé. Boutons réalisés par Jean CLEMENT. Griffe blanche, graphisme noir. Estimation : 2 000 / 3 000 €

Le croquis de ce modèle est conservé dans les collections UFAC du musée de la Mode et du Textile, inventaire UF D 73-21-1363

Bibliographie : - Modèle identique Vogue, octobre 1937, reproduit page 6

m

SCHIAPARELLI (attribué à), haute couture, circa 1935 / 1937. Elément de robe en crêpe noir

encolure ronde soulignée d'une découpe et de pinces rayonnantes sur les épaules formant un semblant de cape gansés de singe, jupe fluide; dos nu retenu par le biais de l'encolure, hanches et chaque côtés de la jupe ouverte agrémentés de pinces, taille fermée par un bouton de nacre et de deux petits panneaux formant un noeud. Estimation : 800 / 1 200 €

m

SCHIAPARELLI, haute couture, n°67695, Eté 1939. Robe du soir

composée de deux pièces à effet de rayures horizontales noires, rose en soie pékiné et moiré, haut à décolleté rond soutenu par de larges bretelles sur un dos nu, monté sur un jupon de crêpe, jupe longue fluide à dos évasé par quelques plis cachés sous une tournure à trois mouvements. (Légères usures aux entournures). Griffe blanche, graphisme noir. Estimation : 4 000 / 6 000 €

Le croquis de ce modèle est conservé dans les collections UFAC du musée de la mode et du Textile, inventaire UF D 73-21-2237

Bibliographie : - Dessin du modèle Fémina Mars 1939
-Photo de François Kollar "Shocking ! Elsa Schiaparelli" de Dilys E. Blum; exposition à Philadelphie au Philadelphia Museum of Art du 28 septembre 2003 au 4 janvier 2004 et à Paris au Musée de la Mode et du Textile du 17 mars au 29 août 2004, reproduit page 201
- "Hommage à Elsa Schiaparelli" Musée de la Mode et du Costume Palais Galliera, exposition organisée au Pavillon des Arts, terrasse Rambuteau du 21 juin-30 août 1984, reproduit page 150
- "La soie en occident" de Jacques Anquetil, Flammarion reproduit page 180

n

SCHIAPARELLI, haute couture, n°67474 2/3, Printemps ou Eté 1939. Broderie réalisée par la maison LESAGE. Boléro du soir en crêpe noir

orné d'applications de soie plissées rose, jaune, bleu, rouge, chacune rebrodée de paillettes et de perles or, rappels en épaulettes à l'emmanchure de la manche 3/4, encolure montante sur parementure bord à bord. Sans griffe. Bolduc d'atelier numéroté à l'encre. Estimation : 2 000 / 3 000 €

n

SCHIAPARELLI, haute couture, n°95099, circa 1947 / 1949. Ensemble de grand soir en velours mordoré chatoyant taupé, or

comprenant un haut bustier laissant apparaître de la dentelle noire, une jupe ample portefeuille travaillée en biais sur une doublure rehaussée de crin, et sur-jupe à longueur asymétrique à finition arrondie. Griffe blanche, graphisme noir. Estimation : 3 000 / 4 000 €

n

SCHIAPARELLI, haute couture, n°65158, circa 1938 / 1939. Boutons réalisés par Jean CLEMENT. Manteau en en lainage noir

col droit, boutonnage en bronze à patine brune, manches longues, couture soulignant la taille au dos, ampleur par des lès. (trous, longueur probablement modifiée). Griffe en partie détériorée. Bolduc d'atelier numéroté à l'encre. Estimation : 3 000 / 4 000 €

Note: Coupe et boutons identiques au manteau du soir de l'Hiver 1938 / 1939 conservé dans les collections UFAC, musée de la Mode et du Textile, inventaire 66-38.6. Don de madame Lopez-Willshaw.

p

SCHIAPARELLI, circa 1936 / 1939. Robe d'intérieure en crêpe écru d'inspiration Afrique du Nord

encolure ronde, fermeture éclair à la couleur jusqu'au bas du vêtement rehaussé de part et d'autre d'une broderie figurant des S, manches longues. (Auréoles, petits trous). Griffe blanche, graphisme rouge. Estimation : 2 000 / 2 500 €

p

SCHIAPARELLI, haute couture, circa 1947 / 1950. Robe grand soir en gazar bleu marine doublé de gazar écossais jaune, bleu, rose,

encolure américaine sur dos nu laissant apercevoir un bustier identique à la doublure monté sur un jupon de soie chatoyante or, jupe très ample. Griffe blanche, graphisme noir. Estimation : 3 000 / 4 000 €

p

SCHIAPARELLI dessiné par Jean COCTEAU, haute couture, Automne 1937. Broderie réalisée par la maison LESAGE. Veste courte en toile de lin gris

encolure en V, manches longues raglan, le côté droit revenant sur le côté gauche se boutonnant par une agrafe; Cette veste est le deuxième dessin de Jean Cocteau pour Schiaparelli, celui ci represente le profil d'une femme à la chevelure or faite de perles tubulaires entrelacées soutenues de fils métallisés vieil or descendant sur la manche, le visage est défini par des fils de soie rose, l'oeil brodé de fils de soie bleue est orné d'un strass à l'imitation saphir, la parementure en trompe l'oeil reproduit le bras par des fils vieil or à revers or métallisé, la main à vernis rose tient une écharpe faite de fils métallisés bleus, la signature "Jean" brodée de fils rose surmonte l'étoile. Sans griffe. Estimation : 12 000 / 15 000 €

Bibliographie : -Modèle identique Shocking ! Elsa Schiaparelli de Dilys E. Blum; exposition à Philadelphie au Philadelphia Museum of Art du 28 septembre 2003 au 4 janvier 2004 et à Paris au Musée de la Mode et du Textile du 17 mars au 29 août 2004, reproduit page 141
- Elsa Schiaparerlli, Empress of Paris Fashion de Palmer White, foreword by Yves Saint laurent édition Aurum Press1995, reproduit page47, sur la page46 est reproduit le dessin de l'ensemble
- Hommage à Elsa Schiaparelli Musée de la Mode et du Costume Palais Galliera, exposition organisée aux pavillons des Arts, terrasse Rambuteau du 21 juin-30 août 1984
- Dessin et une partie de la broderie, Lesage Maitre Brodeur de la Haute Couture de Palmer White, édition Chène 1988, reproduits page 65

p

SCHIAPARELLI, haute couture, n°65605, Printemps 1939. Robe du soir longue en crêpe noir

décolleté carré à bretelles sur dos nu, effet de découpes et de pinces, jupe fluide travaillée en biais à longueur asymétrique. Sans griffe. Bolduc d'atelier numéroté à l'encre. Estimation : 2 000 / 3 000 €

Vente du Vendredi 3 juillet 2009. Elsa Schiaparelli : Garde-robe de 1935 à 1950, Haute Couture & Vintage 1900-2000. Pour tout renseignement, veuillez contacter la maison de ventes au 01 47 27 11 24.