Chaque été depuis 30 ans, les ventes organisées par la Maison TAJAN à Monte Carlo passionnent élégantes, collectionneurs et professionnels du monde entier.

Le catalogue réunira, cette année encore, des bijoux pour faire palpiter les cœurs et pour faire plaisir à chacune…

Plus de 600 lots, réunis avec passion par l’expert Chantal Beauvois et son équipe, seront présentés dans un catalogue minutieusement élaboré à partir d’un choix extraordinaire et d’une sélection exigeante quant à la qualité.

Parmi les thématiques, on notera : les bijoux de l’Histoire, les bijoux de l’Eté, les bijoux d’artistes, les grands noms de la Place Vendôme, les artistes de l’Art Nouveau, et enfin ces messieurs…tout de même !

Les amateurs y trouveront tous les styles, tous les prix, un panorama complet du savoir faire de la joaillerie de la fin du XIXe jusqu’à nos jours avec les plus grandes signatures de la joaillerie française et internationale.

A côté des pierres et bijoux exceptionnels, il sera possible d’acquérir des bijoux anciens et délicats, des œuvres de grands noms (Fernand Léger, Suzanne Belperron, Line Vautrin, Despres, Lacloche, Lalique, Fred, Cartier, Van Cleef & Arpels, Boucheron, Mauboussin, Pomellato, Repossi, Georg Jensen …), des bijoux vintages, des bijoux spectaculaires, des bijoux à la mode.

Voici une sélection des œuvres présentées :

1245246734478331

Collier de cinq rangs de perles de culture. Vers 1910

maintenus par des barrettes d’or gris sertis de diamants centrés d’un important motif en platine orné d’un saphir de taille coussin entouré de diamants et couronné d’une frise de fleurons diamantés et diamants ronds. Fermoir en or gris serti de trois lignes de diamants. Le motif central détachable et portable en broche. Dans son écrin à la forme recelant la monture de la broche et le tournevis. Estimation : 50 000/70 000 €

Provenance : Ancienne collection de la Reine Ellena de Savoie, Reine d’Italie.

Bibliographie : Gioielli di Casa di Savoia par Maria Gabriella di Savoia et Stefano Papi. Editeur Electa (p87).

a

Collier rivière.Vers 1900.

en platine sur or jaune serti sur griffes de 18 diamants de taille ancienne alternés de 18 diamants plus petits, les pierres principales pesant environ 63 cts, les 4 diamants du centre pesant respectivement 5,7 cts, 5,12 cts, 5,44 cts et 5,51 cts. La partie centrale détachable et portable en bracelet. Estimation 140 000 / 180 000 €

b

Cartier. Esceptionnel collier Art Déco. Vers 1927

à transformation en platine, en fine chaîne sertie clos de diamants ronds alternés de diamants losangiques, carrés et baguettes. La chaîne retient un motif concentrique ajouré serti de diamants dans des chatons carrés alternés de petits diamants ronds. S’y attache une perle fine en goutte dans une monture en platine d’inspiration indienne soulignée d’un fin liseré d’émail noir. La perle détachable, portable en pendentif, l’ensemble du motif détachable également. Numéroté. Signé sur le fermoir : Cartier Paris. Signé sur la bélière de la perle. Très belle qualité de peau de la perle. LONG. DU COLLIER : 50 CM - HAUT. DU PENDENTIF : 7 CM - DIM. DE LA PERLE : 17,3 X 13,5 X 13,7 MM ENVIRON. Estimation 120 000 / 150 000 €

Note: La perle ccompagnée d’un certificat CCIP attestant : perle fine.

c

Jean Després. Bague en or jaune, chaton octogonal serti d’une émeraude taillée en plaque. Vers 1940

Signée. Poinçon de maître. Dans un écrin. Estimation 4 000 / 5 000 €

d

DESPRES. Bague Art Déco en or gris martelé sertie d’un diamant de taille coussin entourés de saphirs calibrés. Vers 1935

Signée.. Estimation 7 000/8 000 €

e

Très belle broche orchidée en or jaune et or gris.

la fleur mobile, les pétales pavés de diamants jaune canari, le pistil en émeraude cabochon, la tige sertie de diamants blancs calibrés sur or gris. Dans un écrin à la forme. Estimation 38 000/40 000 €

f

Van Cleef & Arpels. Broche Clip “Pavot”

à transformation en or jaune et or gris, les pétales ornés de saphirs calibrés en serti mystérieux, le coeur et les feuilles sertis de diamants ronds, la queue soulignée de diamants calibrés. Signée et numérotée. Estimation 45 000 / 60 000 €

Bibliographie : “Van Cleef & Arpels, Reflets d’Éternité”, catalogue de l’exposition, ed. Cercle d’Art, n°320 pour un modèle proche.

“Le prix des bijoux” par Françoise Cailles, ed. A.C.R., 1991 : une broche semblable adjugée 600 000 FF en 1970 à Paris.

Note: Les bijoux en serti mystérieux, technique inventée par Van Cleef & Arpels en 1936, ont toujours un immense succès. Les pierres, taillées à dimension sont juxtaposées sur des rails ; le métal reste invisible sur l’endroit du bijou. Outre l’élégance épurée de leur dessin, ces bijoux représentent la haute technicité de la joaillerie française.

g

Audemars Piguet Royal Oak Quantième Perpétuel. Réf. 25659pt. Vers 1990.

Montre bracelet en platine avec calendrier perpétuel. Cadran squelette avec index diamants. Lunette entièrement pavé de brillants. Indique les heures, les minutes ainsi que le jour, la date, le mois et la phase de lune. Mouvement automatique ciselé. Fond transparent. Bracelet en platine articulé pavé de brillants et boucle déployante AP en or gris. Cadran, boîtier et mouvement signés. Numérotée 065 et boîte D 34721. Ecrin, un maillon supplémentaire et bon de révision AP daté du 15 décembre 2008. Diam. 39_mm. Vendue en Août 1995. La montre est pavée de 668 brillants (7,34_cts). Estimation 90 000/110 000 €