1

Jean François Spricigo, Sans titre 01

"J'ai découvert le travail de Jean-François Spricigo lors de son exposition à la Galerie Agathe Gaillard et j'ai été frappé par la qualité de son regard et le mystère qui s'impose dans ses images. Ce sont des photographies qui posent des questions, intriguent et surtout échappent à la mode actuelle et ont un accent, un ton, une vibration qui font que Jean-François Spricigo ne ressemble à aucun autre photographe de sa génération." Lucien Clergue

Jean-François Spricigo est né en 1979 à Tournai en Belgique. Il vit et travaille en Belgique et en France.
Il commence à photographier dès l’adolescence, ses images deviendront son carnet de voyage pour les années à venir.
Son travail photographique est découvert en 2003 par Antoine d’Agata et Christian Caujolle.
En 2004, Guy Jouaville présentera sa première exposition en France à la scène nationale du Parvis à Tarbes.
La série Silenzio est montrée à l’espace photographique Contretype à Bruxelles en septembre 2005, à cette occasion les éditions Yellow Now publient un catalogue.
En 2007, sa nouvelle exposition, Notturno, se tient au Botanique à Bruxelles.
Cette même année, la Bibliothèque Nationale Française acquiert quinze tirages pour sa collection.
Il présente la série Prelude en février 2008 à la galerie Agathe Gaillard et en avril à la Simonis Gallery à Varsovie.
Son travail a été primée par la Fondation belge de la Vocation, et également par l’Institut de France de l’Académie des Beaux-Arts.

Exposition présentée à la Grande Halle.  7 juillet > 13 septembre www.rencontres-arles.com