_BT5p1TQBGk___KGrHgoH_DMEjlLluysEBKK7lRUQVg___12

François Curiel © Christie's Images

PARIS [12.01.10] – Le directeur de Christie's France François Curiel va prendre la direction des activités de la maison de ventes en Asie. Une mutation à la tête d'une branche de Christie's qui représente 12 % du chiffre d'affaires de la compagnie. François de Ricqlès lui succède à Paris.

François Curiel quitte la direction de Christie's France, après neuf ans à la tête du siège parisien. Il a été promu à la direction de Christie's en Asie, une branche de la maison de ventes en pleine expansion. Il succède à Hongkong à l'Américain Andrew Foster, transféré à New York.
Cette décision met fin, selon Vincent Noce dans Libération, à plusieurs mois de tensions entre Francois Curiel et son adjoint François de Ricqlès. Les ventes de Christie's en Asie représentent 12 % du chiffre d'affaires de la maison de ventes. La croissance économique asiatique est un moteur puissant pour le marché de l'art, où les acheteurs chinois sont dorénavant parmi les plus importants, pour les peintures modernes comme dans l'art décoratif.

Christie's et Sotheby's cumulent à elle deux un chiffre d'affaires de 415 millions d'euros sur la place de Hongkong, plus du double des résultats cumulés obtenus à Paris.

François Curiel quitte Christie's France au terme d'une année 2009 positive : la vente Pierre Bergé-Yves Saint Laurent a été l'évènement phare de la maison de ventes, avec un résultat sans précédent de 345 millions d'euros, Christie's a retrouvé la première place à Paris, devant Sotheby's, et ce, sans comptabiliser la vente YSL.

A Paris, c'est désormais François de Ricqlès qui dirigera Christie's, assisté dans sa tâche par Jonathan Rendell, détaché de New York. artclair.com