1486

Le Chapeau de Vermeer est un livre brillant et singulier.

Derrière ce titre mystérieux se cachent sept histoires passionnantes, sept voyages à travers le globe, que Timothy Brook déroule à partir de six tableaux de Vermeer et une faïence. Eminent sinologue s'offrant une incursion dans la Hollande de l'âge d'or, Brook nous convie en effet à une autre lecture des oeuvres de Vermeer. Non pas celle d'un historien d'art qui s'attacherait à l'usage de la lumière ou de la couleur, mais bien celle d'un historien qui focalise son attention sur un détail, un objet, une figure, autant de portes qu'il ouvre sur le vaste monde en mutation du XVIIe siècle, nous dévoilant l'ampleur des échanges culturels et commerciaux entre Est et Ouest, qui furent l'amorce de notre mondialisation actuelle.

Ainsi, une simple jatte de fruits dans La Liseuse à la fenêtre (Dresde, Gemaldegalerie) nous entraîne sur les routes du commerce maritime de la fameuse porcelaine bleu et blanc en provenance de Chine, tandis qu'un somptueux chapeau de feutre dans L'Officier et la jeune fille riant (New York, Frick Collection) nous mène au Canada jusqu'aux fourrures de castor que Samuel Champlain soutire à ses alliés hurons.

Une fascinante et convaincante approche d'histoire culturelle, fondée sur une érudition sans failles, qui insiste, avec un sens consommé du récit, sur les rapprochements et les interactions entre les différentes parties du globe.

Titulaire de la chaire d'histoire de la Chine à l'université d'Oxford et directeur du St. John's College à l'université de British Columbia, Timothy Brook est l'auteur de nombreux livres sur la dynastie des Ming, sa période de prédilection, et de deux essais sur l'écrasement de la révolte de Pékin et la collaboration des Chinois avec l'armée japonaise d'occupation. Le Chapeau de Vermeer, salué par la presse nord-américaine, est son premier livre traduit en français

Timothy Brook, Le Chapeau de Vermeer. Le XVIIe siècle à l'aube de la mondialisation. Payot, "coll. "Histoire", 2010. Traduit de l'anglais par Odile Demange. 304 Pages. 23 €. ISBN : 2-228-90493-7