49553826_p

Deux gobelets "Bouillard" (1ère grandeur) et leur sous-tasse en porcelaine de Sèvres du XVIIIème siècle. Photo Christie's Image Ltd 2010

Les deux avec marques en bleu aux deux L entrelaces, lettres date pour 1757, marques de peintre pour Mutel

A décor polychrome de personnages dans des paysages dans un médaillon or formé de palmes, branchages fleuris et treillages, se détachant sur un fond vert, dents de loup or sur le bord, éclat restauré à une tasse, petites usures à l'or (4). Estimate on request

300342444

"Tasse à glace" impériale en porcelaine de Sèvres du XVIIIème siècle. Photo Christie's Image Ltd 2010

Marque en brun aux deux L entrelaces, marque de peintre pour Buteux Cadet et marque de doreur pour Prévost.

Munie de deux anses, à décor polychrome et or d'une frise de fleurs surmontée d'un rang de perles en relief et d'une frise d'arabesques or avec têtes de fleurs entre deux médaillons ornés d'un profil en grisaille se détachant sur un fond brun à l'imitation d'un camée, se détachant sur un fond bleu céleste, la base avec frise de feuilles or et rang de perles, dents de loup or sur le bord. Hauteur: 8,7 cm. (3 3/8 in.) - Estimate €30,000 - €50,000

Provenance: "Service aux camées" de Catherine II de Russie.

Notes: Ce service, l'un des plus prestigieux de la manufacture de Sèvres et certainement le plus cher, fut commandé par l'impératrice Catherine II de Russie en 1776 par l'intermédiaire de l'ambassadeur de Russie à la cour de Versailles, le prince Ivan Sergeyvich Bariatinsky.
Sa production dura trois ans, comptant 797 pièces pour un service de 60 couverts. De forme classique, le tour de force de cette production exceptionnelle réside dans le décor qui devait montrer la passion de l'impératrice pour les camées, et qui s'inspire directement de la collection personnelle de Catherine II.

Pour une autre tasse à glace de ce service, à monture en bronze doré postérieure, voir le catalogue d'exposition Königliches Porzellan aus Frankreich, Allemagne, 1999, pp.66-67, n.18.

881421265502492

Assiette en porcelaine de Sèvres du XVIIIème siècle, pour le service aux camées de l'impératrice Catherine II de Russie. Photo Christie's Image Ltd 2010

Marque en bleu aux deux L entrelaces, lettre date pour 1778, marque de peintre pour Dodin.

A décor polychrome se détachant sur un fond bleu céleste, au centre de la lettre couronnée et fleurie E encadrée d'un rameau de myrthe et de laurier, l'aile de camées ovales et circulaires intercalés encadrés de bouquets de fleurs. Diamètre: 26 cm. (10¼ in.) - Estimate €25,000 - €35,000

Notes: Cette assiette ne porte pas de dorure. Restée inachevé, très probablement après le problème apparu lors de la cuisson du fond de couleur, elle illustre un stade essentiel du processus de fabrication, avant la pose de l'or. Rares sont ces exemples: une autre assiette inachevée se trouve dans les collections du musée National de la Céramique, Sèvres (inv. MNC 23349).
Cette assiette présente le travail d'un des très grands peintres de la manufacture, si ce n'est le plus grand: Charles-Nicolas Dodin; peintre accompli dans l'exécution de trophées et de personnages à la manufacture de 1754 à 1803, son talent remarqué fut mis au service des plus grands: Louis XV, madame de Pompadour, madame Du Barry, Louis XVI, ou encore Catherine II de Russie.

881421265502737

Paire de vases "pots-pourris Pompadour" (forme C, quatrième grandeur) en porcelaine de Sèvres du XVIIIème siècle. Photo Christie's Image Ltd 2010

Marques en bleu aux deux L entrelaces, lettre date pour 1758, marque de peintre non répertorié.

De forme urne reposant sur un large pied circulaire, la prise en forme d'une large fleur, à décor polychrome de personnage dans des paysages, avec ruines sur le premier et lacustres sur le second, dans des médaillons or polylobés formés de branchages se détachant sur un fond vert., Hauteur: 19,8 cm. (7¾ in.) (4) - Estimate €20,000 - €30,000

Les deux prises sont des remplacements.

Provenance: Etiquette pour G. Lefebvre Antiquaire.

Notes: La forme de ces vases a probablement été créée par Jean-Claude Duplessis père vers 1752, date à laquelle on trouve ce nom dans les registres de la manufacture pour la première fois.
Pour plus de détail sur cette forme, voir par Rosalind Savill, The Wallace Collection, Catalogue of Sèvres porcelain, Londres, 1988, pp.127-134.

1268757931841135

Gobelet litron (première grandeur) et sa sous-tasse en porcelaine de Sèvres de la fin du XVIIIème siècle. Photo Christie's Image Ltd 2010

Marques en or aux deux L entrelaces, lettres dates pour 1780, marques de doreur pour Vincent, marques en creux.

A décor par Coteau à l'imitation de bijoux d'un rang de perles sur la base et d'une frise comprenant deux rangs de perles et un rang de pierres rouges, encadrant un médaillon avec un monogramme or, médaille et un trophée avec deux colombes, choc au médaillon, petites restaurations et manques aux émaux, petites usures à l'or (3) - €6,000 - €8,000

Notes: Henry-François Vincent: doreur à la manufacture de Sèvres de 1753 à 1800.

Joseph Coteau (1740-1801): émailleur genevois, il introduit à la manufacture de Sèvres le décor d'émaux imitant les bijoux en 1778, bien que l'invention de cette technique lui soit disputée par Parpette. Son nom apparaît pour la première fois dans les registres en 1780 et sa collaboration avec la manufacture prend fin en 1784 à cause de différends l'opposant à la manufacture et des difficultés techniques de ce décor: l'application de gouttes d'émail à l'imitation de pierres précieuses sur paillon d'or gravé et travaillé en relief, fastidieuse et coûteuse, ne tenait pas toujours à la cuisson.

Christie's. 500 Ans - Arts Décoratifs Européens, dont une Collection Privée de la Rive Gauche.13 April 2010. Paris www.christies.com