1279009266447185

Louis Tessier (Vers 1719 - Paris, 1786), Caisses de roses. photo Kohn - Cannes

Huile sur toile, 97 x 100, 5 cm. Rentoilage ancien et agrandissement (les dimensions initiales étaient 89 x 100,5 cm) - Estimation : 35 000 / 40 000 €

On ignore la date exacte de la naissance de Louis Tessier, mais on la situe vers 1719 ; son père était peintre et tapissier. De 1749 à 1779, notre artiste est occupé par les commandes officielles de la Manufacture des Gobelins, dont il est l'un des deux peintres de fleurs : en 1749 d'abord, des bordures pour une tenture d'après Coypel, destinée à la Reine de Pologne ; d'autres bordures en 1754, puis en 1756, quatre tableaux conçus comme devants de cheminée « quatre tableaux pour le service du Roy faits, sous les ordres de M. Marquis de Marigny, par M. Tessier, peintre aux Gobelins pendant l'année 1756 : ces tableaux faits pour des devants de cheminées représentants des vases de fleurs, des instruments de musique et autres accessoires propres à orner les places auxquelles ils sont destinés » (archives nationales, 01-1934a). Il travaille également sous la direction de Soufflot en 1767, pour « des ouvrages de peintures de fleurs… destinés à un ensemble mobilier », et de Boucher, de 1758 à 1763, pour la tenture « des Eléments ».
Essentiellement occupé aux Gobelins, il travaille parfois pour la Savonnerie.
C'est une œuvre de Tessier qui a les honneurs de la couverture du livre de Fabrice Faré « La Vie Silencieuse en France, la Nature Morte au XVIIIe siècle », Fribourg, 1976 : il s'agit là encore d'un devant de cheminée, le « seau de porcelaine », qui fut peint pour le puissant Marquis de Marigny, frère de la Pompadour, Surintendant des Bâtiments, et protecteur de l'Académie Royale de Peinture, et aussi de l'Ecole Militaire. Que sont devenues les quatre toiles peintes en 1756 pour le service du Roy »? Il n'est actuellement pas possible de les identifier parmi l'Œuvre de l'artiste, et elles semblent avoir quitté les collections nationales (qui d'ailleurs ne conservent aucune toile de Tessier). Il n'est pas interdit de penser, malgré la simplicité de bon aloi de notre nature morte, qu'il puisse s'agir de l'une d'elles. En effet, la dominante de bleu, couleur traditionnellement attribuée à la monarchie française pourrait être un indice favorable. La simplicité du sujet n'exclut pas certains raffinements, comme l'ombre des feuilles sur la caisse, ou la fleur coupée tombée au sol ; la grille ouvragée citée au fond du tableau ferme la perspective, recréant en quelque sorte la profondeur de l'âtre ainsi caché.

Kohn - Cannes. Vente du Mardi 3 août 2010. Mme Valérie GABARD, Expert. Hotel Intercontinental Carlton - 58, La Croisette - BP 155 - 06414 Cannes Cedex. Pour tous renseignements, veuillez contacter la maison de ventes au<윜ť>

         +33 (0) 1 44 18 73 00

       +33 (0) 1 44 18 73 00