01

Cabinet en laque du Japon. Japon, fin XVIIIe siècle. photo Fraysse & Associés

Il présente deux vantaux à décor de paysages en léger relief dans un double encadrement, les côtés décorés à l'identique. A l'intérieur des portes sur fond aventurine à deux réserves dans lesquelles on aperçoit des volatiles sur fond noir. L'intérieur présente dix tiroirs à décor de paysages. Serrures, charnières et écoinçons de bronze ciselé et doré. Deux poignées latérales.  Hauteur : 135 cm - Largeur : 84 cm - Profondeur : 54 cm - Estimation : 8 000 - 12 000 €.

Bibliographie pour des cabinets similaires : - Loarc - Gerbaud « l'Art du laque », « le mobilier Européen en laque ». - Thomas Wolveserges « Le meuble Français en laque au XVIIIe siècle ».

Les laques ont toujours été appréciées dans les échanges diplomatiques principalement au XVIIIe siècle avec l'Asie. Les artisans Japonais durant tout le XVIIIe siècle se sont adaptés au goût du marché occidental en reprenant des formes familières tel que les coffres, les cabinets afin de les destiner exclusivement à l'exportation. Durant le XVIIIe les motifs de laque évoluent vers un art plus épuré avec les laques Hiramaki. Ainsi en occident ces cabinets étaient livrés tel quels ou mis en valeur par les Marchands Mercier. Ces derniers les livrant sur des consoles de bois doré ou démontés afin d'insérer les panneaux sur des meubles tels que ceux exécutés par Martin Carlin ou A. Weisweller. On retrouve sur des meubles, des panneaux en tous points comparables aux portes de nos cabinets.

Fraysse & Associés. Mercredi 01 décembre à 14h00. PARIS - HÔTEL DROUOT - SALLES 1 et 7. EMail : contact@fraysse.net - Tél. : 01 53 45 92 10