20

LA FAMILLE CHINOISE. Vers 1780. Photo Aponem

Eventail , la feuille en papier peint d'une chinoiserie représentant une famille de célestiaux au bord d'un fleuve. Les vêtements de quatre personnages sont en appli­cation de nacre. Un oiseau de plume vole vers arbre simulé avec des algues. Un éventail présente une feuille de mica pour faire de cet objet un éventail do­mino. Revers : peint d'une reine marguerite dont le coeur est la plaquette de mica. Monture squelette à brins alternés en écaille blonde et or repercé. Rivure perdue sous deux plaquettes d'or. (rest.) H.t. : 10'' ½ - 28,5 cm. Poids brut 94 gr - Estimation : 4 000 - 6 000 €

5

RENCONTRE ENTRE ORIENT ET OCCIDENT. Vers 1700. Photo Aponem

 Eventail de type brisé en ivoire peint à la gouache. Dans un cartel central, sous un portique habillé d'une draperie, un couple de gens de qualité est assis voyant venir à lui un couple d'Orientaux. Deux petits cartels latéraux sont animés d'asiatiques. La gorge simulée est muette. Revers : reprise du contour des cartels. Panaches à décor gravé et peint. Têtes recouvertes d'écaille. H.t. : 8'' - 22 cm (acc. et rest.). Estimation : 800 - 1 000 €

Aponem Deburaux. Jeudi 26 mai à 14h00. Drouot, salle 12. EMail : deburaux@aponem.com - Tél. : 01 42 24 80 76