162

Exceptionnelle parure en or jaune. Sterlé. Exécuté vers 1970. Photo Mathias - Baron Ribeyre & Associés, Farrando Lemoine SVV

Composée d'un clip de corsage et d'une paire de pendants d'oreilles, le premier à décor de longues feuilles et de tiges mouvementées serties de diamants taillés en brillant, de saphirs calibrés ou de turquoises cabochon enserrant une aigue marine rectangulaire à pans. Les seconds à décor semblable, retiennent chacun une rare et importante aigue marine taillée en poire. Sur le clip Poinçon du joaillier Sterlé. Sur les clips d'oreilles, pas de poinçon. Haut. du clip: 8 cm, des clips d'oreilles: 7 cm Poids brut: 84 g Poids des aigues marines poire: 57,58 et 59,22 ct Poids de celle de la broche: env. 35 ct. Estimation : 40 000 - 50 000 €

Accompagné d'un certificat du laboratoire LFG indiquant, « Ces aigues marines peuvent être appelées dans le commerce "aigues marines de type Santa Maria, du nom du gisement brésilien où elles furent découvertes pour la première fois" ». Ces mines sont situées au Brésil qui est le plus important producteur de pierres semi précieuses; dans ces mines ont été extraites les plus grosses et les plus belles aigues marines qui selon la tradition ont le pouvoir de calmer le stress ou la tension.

Pierre Sterlé (1905-1978): Il n'existe peut-être pas de meilleur joaillier pour incarner l'esprit des années 1950 que Pierre Sterlé. Sa manière, écrit Marguerite de Cerval, a: « la richesse et la brillance du feu d'artifice, servies par une virtuosité technique qui force l'admiration ». Ses bijoux sont en effet réputés pour leur sens inné du mouvement et les qualités techniques novatrices et audacieuses qui les caractérisent. Ainsi, Sterlé est connu pour avoir « réinventé l'art de torturer le métal » (Lucien François), cherchant sans cesse à aller au-delà de l'imagination en créant de nouvelles techniques telles que celle du fil d'ange (chaînettes tressées de fil d'or) « tricoté, en effet, fin, maillé » comme le décrit Colette, amie et admiratrice du joaillier. Ses bijoux allient donc des contrastes dynamiques et aériens de couleurs, de matières (pierres précieuses, pierres fines et métaux), de reliefs et d'équilibres. De même, dissymétrie et formes élancées, fluides, piquantes ou rayonnantes sont aussi au rendez-vous. Son talent est tel qu'il reçoit la plus haute distinction internationale le « Diamond award ». Ayant longtemps travaillé à son propre compte, il rejoint Chaumet à partir de 1961 en lui cédant tout d'abord une partie de ses créations, puis en en devenant conseiller artistique. Jusqu'à sa mort en 1978, aidé par Béatrice de Plinval, il créé des bijoux en bronze et en or martelé et des parures de haute joaillerie d'inspiration naturaliste.

Bibliographie Sterlé par Vivianne Jutheau Édition Vecteurs

Mathias - Baron Ribeyre & Associés, Farrando Lemoine SVV. Vendredi 10 juin à 14h00. PARIS - DROUOT RICHELIEU - SALLE 3. EMail : Contact Mathias - Adrien Blanchet - Contact Farrando Lemoine - Contact Baron Ribeyre - Pauline Ribeyre. Tél. : Baron Ribeyre : 01 42 46 00 77 - Farrando Lemoine : 01 47 70 50 11 - Mathias : 01 47 70 00 36