beau_christ_en_bronze_dore_tete_portant_une_couronne_1305883076976473

Beau Christ en bronze doré. Angleterre ?, milieu du XIIIe siècle. Photo Piasa

Tête portant une couronne fleuronnée inclinée vers l'épaule gauche ; visage aux fortes arcades sourcilières, aux yeux clos, à la bouche aux lèvres minces avec sillons naso-labiaux marqués ; chevelure tombant sur les épaules avec des ondulations sur un côté ; bras remontant au-dessus de l'horizontale en formant un angle au niveau des coudes ; anatomie de caractère encore byzantin avec pectoraux en arcs de cercle, stries sternales et côtes sous-mammaires ; perizonium descendant jusqu'aux genoux, recouvrant celui de droite et s'arrêtant au milieu du gauche ; il est roulé autour de la taille en formant un repli épais avec un rabat arrondi sur la hanche droite ; plis étagés et souples sur les côtés de part et d'autre de plis verticaux dont un forme une ondulation ; jambes dissymétriques, la gauche verticale et la droite fléchie, le genou tourné vers l'extérieur, le pied en rotation externe posé sur l'autre pied. Hauteur : 15,4 cm - Largeur : 13,5 cm (usures à la dorure sinon excellent état) - Estimation : 30 000 / 35 000 €

Ce Christ ne présente pas la typologie des Christ du Nord de la France, de l'Allemagne ou de la vallée de la Meuse bien connue par l'ouvrage de Peter Bloch.
La souplesse des plis de son perizonium le distingue des modèles italiens encore sous l'influence de Byzance et, a contrario, l'archaïsme de son anatomie l'écarte des Christs au style novateur de l'école pisane ; le raffinement de la ciselure, notamment celle du visage à l'expression apaisée et à la souffrance intériorisée, l'écarte également des productions espagnoles.

Des points de comparaison ont pu être établis par contre avec certains Christ anglais, ou anglo-norvégiens, du milieu du XIIIe siècle.
Ce sont en effet les seuls qui présentent un perizonium comparable avec un épais bourrelet au niveau de la taille possédant un rabat ou un nœud latéral ; certains de ces Christ offrent également une anatomie aux traits archaïques, d'autres encore une disposition analogue des jambes :
verticale pour l'une, fléchie vers l'extérieur pour l'autre, le pied en rotation externe s'appuyant sur l'autre pied.

Une enluminure du Missel de Chichester à la bibliothèque John Rylands de Manchester, une autre Crucifixion, du même artiste, du psautier Amesbury d'Oxford (fig. a), une autre encore de la collection C. W. Dysons Perrins à Malvern illustrent cette même famille de Christ.

On ne dispose toutefois que de très peu d'exemples de Christ anglais en trois dimensions ; une des rares sculptures qui peut être mise en relation est un Christ en bois polychrome, donné comme anglo-norvégien et conservé à l'Université de Bergen ; il offre plusieurs similitudes comme la couronne, le visage aux yeux clos et apaisé, une taille fine par rapport au volume du perizonium et la même position des jambes, ici inversée (fig.b).

Une étude éclairante d'A. Andersson analyse en effet l'influence de l'art anglais sur la sculpture scandinave qui conserve cependant presque toujours un canon très allongé des figures, ce qui n'est pas le cas pour ce Christ en bronze doré.

Pour rester dans les sculptures en alliage cuivreux, il est d'autant plus intéressant d'établir une comparaison avec le Christ d'une croix processionnelle des collections du Victoria and Albert Museum (M.13-1952) qui présente encore ce contraste bien particulier entre la finesse de l'abdomen et l'importance de la ceinture du perizonium (fig.c).

Bibliographie consultée : A. Andersson, English Influence in Norwegian and Swedish Figure Sculpture in Wood 1220-1270, 1949, 1950 ; Dr P. Thoby, Le Crucifix des Origines au Concile de Trente, Nantes, 1959 ; J. Alexander et P. Binski, Age of Chivalry, Exposition, 1987, Royal Academy, Londres.

beau_et_important_christ_en_noyer_sculpte_1305883089211468

beau_et_important_christ_en_noyer_sculpte_1305883089360109

Beau et important Christ en noyer sculpté. Bourgogne, début du XVIe siècle. Photo Piasa

Tête inclinée sur la gauche portant une importante couronne d'épines entrelacées ; visage allongé à l'expression apaisée aux yeux clos et à la courte barbe en mèches ondulées ; grosse mèche de cheveux torsadée tombant sur son épaule droite ; perizonium drapé avec chute nouée sur la hanche droite ; jambes fléchies aux pieds superposés en rotation interne. Hauteur : 152 cm - Largeur : 134 cm (quelques accidents et manques) - Estimation : 3 000 / 4 000 €

grand_christ_en_chene_sculpte_et_polychrome_130588307753931

Grand Christ en chêne sculpté et polychromé. XIVe siècle. Photo Piasa

Tête inclinée sur son épaule gauche ; visage allongé aux pommettes saillantes, aux yeux mi-clos et à la bouche expirante ; bras légèrement au-dessus de l'horizontale ; torse à l'anatomie esquissée ; perizonium recouvrant le genou droit et laissant l'autre découvert avec très longues chutes latérales ; jambes croisées avec pieds superposés en prolongement. Hauteur : 133 cm - Largeur : 115 cm (accidents, manques et vermoulures) - Estimation : 3 000 / 4 000 €

grand_christ_en_bois_sculpte_polychrome_et_dore_1305883085116367

Grand Christ en bois sculpté, polychromé et doré. Italie, Toscane, XVIe siècle. Photo Piasa

Tête tombant sur la poitrine et inclinée sur la gauche ; visage allongé à l'expression sereine bordé d'une barbe bifide ; anatomie naturaliste ; périzonium court avec chute sur la hanche droite ; jambes dissymétriques légèrement fléchies et déportées vers la droite avec pieds superposés. Hauteur : 125 cm - Largeur : 106 cm (manques aux pieds et aux mains) - Estimation : 2 000 / 3 000 €

christ_en_albatre_sculpte_avec_traces_de_polychromie_1305883087913195

Christ en albâtre sculpté avec traces de polychromie. Espagne, fin du XVIe siècle. Photo Piasa

Tête couronnée d'épines entrelacées inclinée vers son épaule droite ; visage aux yeux clos et à la bouche ouverte ; mèche ondulée descendant sur le côté gauche ; perizonium drapé avec nœud sur la hanche droite ; jambes fléchies avec pieds superposés. Hauteur : 35 cm - Largeur : 32,7 cm (tête cassée et recollée, petits manques) - Estimation : 1 500 / 1 800 €

crucifix_en_bois_noirci_avec_christ_titulus_et_crane_en_ivoire_1305883094779382

Crucifix en bois noirci avec Christ, titulus et crâne en ivoire. XVIIe siècle. Photo Piasa

Christ vivant, à la tête tournée vers le ciel avec bouche expirante ; bras en V ; périzonium court retenu par une fine cordelette ; jambes et pieds parallèles reposant sur un suppedaneum. Hauteur totale : 59 cm. Largeur totale : 35,6 cm. Christ : Hauteur : 32 cm - Largeur : 16,5 cm (un index manquant) - Estimation : 800 / 1 200 €

christ_en_bois_de_resineux_italie_xviiie_siecle_1305883105692240

Christ en bois de résineux. Italie, XVIIIe siècle. Photo Piasa

Corps longiligne aux pieds superposés ; périzonium retenu par une cordelette avec chute latérale ; tête ceinte d'une couronne et inclinée sur l'épaule gauche. Hauteur : 51,5 cm (quelques manques) - Estimation : 500 / 700 €

christ_en_croix_en_bois_sculpte_et_polychrome_1305883094629183

Christ en croix en bois sculpté et polychromé. Espagne, XVIIe siècle. Photo Piasa

Tête ceinte d'une couronne entrelacée ; chevelure tombant en mèches volumineuses sur les épaules ; musculature prononcée ; jambes légèrement fléchies avec pieds parallèles. Hauteur : 60,5 cm - Largeur : 44 cm (petits accidents) - Estimation : 400 / 600 €

christ_en_bois_de_resineux_sculpte_xvie_siecle_1305883086665392

Christ en bois de résineux sculpté. XVIe siècle. Photo Piasa

Traits du visage et morphologie du thorax stylisés. Hauteur : 30,5 cm  Présenté dans un sous-verre (bras manquants) - Estimation : 350 / 400 €

Piasa - Paris. Vente aux enchères du Mercredi 8 juin 2011. Drouot Richelieu - Salle 2 - 9, rue Drouot - 75009 Paris. Pour tout renseignement, veuillez contacter Benoît Bertrand au : +33 (0)1 53 34 12 89