img59001_201106120001_328

Karel van Mander Le jeune (Haarlem, vers 1583 - Delft, 1623), La Cène. Photos Mercier & Cie & Interenchères

Panneau. Daté et monogrammé en bas à droite “Ano 1602/IKM”; 123,5 x 188 cm - Estimation : 70 000 / 100 000€

Provenance : Vente Van Doorn, Francfort, Bangel, 5 novembre 1912, n° 21 (van Mander)
Collection Schmidt, Rauningen
Vente, Berlin (Leo Spik), novembre 1965
Vente anonyme, Sotheby's, Londres, 12 juillet 2001, n° 142, reproduit en couleur (van Mander) ; acquis à cette vente par l'actuel propriétaire.

Bibliographie : E. Valentiner, Karel van Mander als Maler, Strasbourg, 1930, p. 80, n° 5, reproduit fig. 41 (van Mander)
W. S. Melion, Shaping the Netherlandish Canon. Karel van Mander's Schilder-Boeck, Chicago et Londres, 1991, p. 191, note 7, reproduit fig. 29 (van Mander)
M. Leesberg, Karel van Mander as a painter, Simiolus, vol. 22, 1993-1994, p. 53 (Œuvre douteuse)
H. Miedema, Karel van Mander. The lives of the illustrious Netherlandish and german painters, Doornspjik, 1994-1999, vol. II, p. 113, n° P21, reproduit (van Mander)
M. Leesberg, Het Laatste avondmaal, het eerst bekende schilderstuk van Karel van Mander de Jonge, Oud Holland, Leyde, 2009, Vol. 122, no. 1, p. 1, reproduit fig.1.

Note : Ce tableau est la première œuvre de Karel van Mander Le Jeune, le fils du célèbre auteur du Schilder-Boeck.
Karel van Mander Le Jeune était auparavant connu seulement comme peintre de carton de tapisserie dans l'atelier de François Spiering avant de s'installer dans son propre atelier en 1615.

Son activité de peintre est connue grâce à son enregistrement en 1613 à la guilde de saint Luc.
La pose de plusieurs figures, comme saint Jean sur les genoux du Christ et certains éléments sur la table, notamment le plat au centre, dérivent directement d'une estampe de Jan Harmensz Müller d'après une peinture de Gillis Coignet.

Les visages des apôtres dérivent d'œuvres d'Hendrick Goltzius et la figure debout, à droite de la composition, pourrait être un autoportrait. Ces emprunts et la date de 1602 nous incitent à penser que cette œuvre aurait été peinte en l'honneur de la visite de Bartholomeus Spranger à Haarlem.

Mercier & Cie. DIMANCHE 12 JUIN à 11H00. 14 RUE DES JARDINS 59000 LILLE. CONTACT: Tél. : 03.20.12.24.24 - Email :  contact@mercier.com