vignette

Nécessaire Paris, 1755-1756, agate, rubis et or. Legs Vermeersch (1911) Inv. V.2804

Les impressionnantes collections des Musées royaux d’Art et d’Histoire, situés dans le parc du Cinquantenaire à Bruxelles, se répartissent en trois grandes entités: l’antiquité, les civilisations non européennes et les arts décoratifs européens. Ce dernier ensemble offre un aperçu qui s’étend de l’époque romane jusqu’au xxe siècle. Ces dernières années, il a fait l’objet de plusieurs rénovations. Il y a neuf ans, le musée inaugurait le circuit Gothique-Renaissance-Baroque, avec en points d’orgue les retables et les tapisseries. Au printemps 2009, c’est le Musée du Coeur qui a été rénové. Il s’agit d’une collection de représentations artistiques ou populaires du coeur. En automne de la même année, trois grands ensembles furent présentées dans de nouvelles salles: la sculpture en pierre, les instruments de précision et les métaux. En ouvrant maintenant une salle consacrée à la verrerie, le Musée du Cinquantenaire met un terme au processus de rénovation du circuit appelé Cloître. Par ailleurs, le public pourra découvrir pour la première fois, dans une nouvelle salle aménagée au premier étage, la collection des preciosa, ces petits accessoires raffinés destinés à rendre la vie quotidienne plus agréable.

vignette

Toiletry mounted with a clock, signed by Thomas Parson London, circa 1770, gilded copper, chalcedony, garnets, diamonds and enamel Donation from Rodes (1887) Inv. 2846

37452La salle des Preciosa a bénéficié d’une architecture d’intérieur élégante et contemporaine, avec, de-ci delà, un clin d’oeil à des styles plus anciens (la couleur rouge sombre de la vitrine murale et le papier peint à motifs floraux en arrière-fond). Les objets sont exposés de façon thématique : boîtes à priser, drageoirs, flacons, nécessaires divers, éventails, portraits miniatures, bijoux précieux ou sentimentaux, petites horloges et montres, lunettes et autres instruments d’optique. La plupart de ces objets datent des XVIIIe et XIXe siècles. Tout a été fait, tant au niveau du contenu que de la forme, pour que le visiteur puisse découvrir ces objets de la manière la plus agréable possible. Pour financer ce projet, le département des arts décoratifs européens a pu compter sur le soutien financier du comte et de la comtesse Thierry de Looz-Corswarem. (Illustration: Éventail France ou Espagne, milieu du XVIIIe siècle Ivoire, nacre et vernis Martin Legs Godtschalck (1915) Inv. G1111)

37448La collection Verrerie constitue l’un des ensembles les plus importants dans le monde. Elle est non seulement vaste, mais elle est également une collection de référence, beaucoup de pièces ayant intégré le musée avant l’émergence des styles néo. Cela est notamment vrai pour les verres à la façon de Venise, réalisés aux XVl et XVll siècles à Anvers, Liège et Bruxelles en utilisant des techniques et des modèles vénitiens. (Illustration: Calice : Les trois Grâces dansant Cristal anglais: Newcastle, gravé au pointillé en Hollande: David WOLFF (Bois-le-Duc 1732-La Haye 1798), dernier quart du XVIIIe siècle Inv. VE 144)

En guise d’introduction, le circuit débute avec quelques exemples de verres antiques. Suit alors un aperçu de la verrerie utilitaire et décorative de luxe du XVe au 37449XIXe siècle. À la fin sont présentés quelques exemples de verrerie du XXe siècle. (Illustration: Jar: Orpheus and Eurydice in the Garden of the Muses. Roller engraved Bohemia Crystal Silesia, 1st quarter of the 18th century. Legs Vermeersch, 1911 Inv. V 494)

Outre les verres vénitiens ou à la façon de Venise, d’autres techniques sont largement présentées : verre de forêt, verres gravés à la pointe de diamant, à la roue ou au pointillé, verre taillé, etc. 65807982_pLe tout raconte une histoire européenne, avec des centres de production et de décoration situés à Venise, dans les Pays-Bas méridionaux, dans les régions allemandes, en Bohème, en Angleterre, aux Pays-Bas et en France. Des textes clairs et informatifs seront à la disposition des visiteurs. Le nouvel aménagement des salles a été rendu possible grâce au soutien de la Loterie Nationale. (Ilustration: Venetian style Glass Boot, decorated with filigree. Southern Netherlands, Antwerp, end of 16th - beginning 17th centuries Inv. 538)