rare_aiguiere_a_crosse_en_argent_par_jean_buchet_rennes_1704_1706_d5455516h

Rare aiguière a crosse en argent. Par Jean Buchet, Rennes, 1704-1706. photo Christie's Ltd 2011

Le piédouche à bordure de godrons, le corps appliqué de lambrequins, gravé d'armoiries d'alliance surmontées d'une couronne de marquis, l'anse en enroulement fileté et attaches en feuilles de persil, le bec verseur évasé et pincé en son centre, poinçons dans le corps: charge, jurande (lettre F) et maître-orfèvre; sur le piédouche et sur l'anse: maître-orfèvre; sur le bord du corps: décharge. Hauteur: 28 cm. (11 in.), 1154 gr. (37.10 oz.). Estimate €50,000 - €80,000 ($71,139 - $113,822). Price Realized €67,000 ($96,342)

Engraved: Les armes appartiennent à la famille de Langle, originaire de Bretagne probablement pour Jacques de Langle de Coëtuhan et sa cousine Hélène-Monique de Langle.
Ces armoiries apparaissent également sur un plat en argent aux poinçons de Rennes, 1712-1714, conservé au musée Calvet à Avignon, collection Marcel Puech (JJ Rioult et S. Vergne, les orfèvres de la haute Bretagne, les cahiers du patrimoine, Rennes, 2006, numéro 94, p. 331).

Notes: Jusqu'à ce jour, seules quatre aiguières à crosse, également décrites dans les archives de St Malo comme "eguiaires à la romaine", étaient connues dans la juridiction de Rennes. La plus ancienne est par Michel Buchet, père de notre orfèvre, datée vers 1670, suivie de celle par Hugues II Lossieux (ancienne collection Jourdan-Barry) datée de 1712-1714, de celle de Joseph Cailleau, datée 1722-1724, conservée au musée de Bretagne et enfin celle de Jean-Baptiste Boullemer datée 1724-1726 dans une collection particulière, ce qui fait de celle de Jean Buchet la deuxième plus ancienne.
Cet objet rare dans la production d'orfèvrerie française provinciale, comme parisienne, semble avoir été une spécialité des orfèvres rennais et un terrain propice à l'expression du style Régence avec son répertoire de lambrequins, ferroneries, appliques et arabesques.
 
Christie's. Collection d'un Amateur, 21 June 2011, Paris www.christies.com