27

27_1

Paire d'aiguières à décor polychrome «A Istoriato» Manufacture d'Antonio et de Bartolomeo Terchi. Italie, deuxième quart du XVIIIe siècle, vers 1730.  Photo Marc-Arthur Kohn

Faïence stannifère à décor polychrome (majolica) H. 67,5 cm, L. 35 cm, P. 26 cm - Estimation : 80 000 - 100 000 €

Paire d'aiguières en faïence stannifère à panse ovoïde présentant un décor polychrome «a istoriato». Elles sont surmontées d'une riche encolure dorée à motif de feuilles de laurier. Le col, en forme de bec verseur, est souligné d'un imposant masque feuillagé et doré, et présente au revers un enroulement à liseré doré marquant la jonction avec une anse enrichie de feuillages dorés sur fond noir. Elles reposent sur un piédouche circulaire mouluré à fond noir, rehaussé d'une frise dorée d'acanthes.

Apparue en Italie dès le Moyen-âge, la fabrication de la faïence à décor de grand feu se poursuivit jusqu'à la première moitié du XVIIIe siècle. Des centres anciens de production maintiennent en effet une importante activité, tels Trapani et Caltagirone, en Sicile, Naples, ou encore Castelli, dans les Abruzzes, où la famille des Grue oeuvra pendant tout le siècle, se spécialisant dans les paysages animés de figures, à l'image de ceux illustrant nos aiguières, et proches de celles représentées au moyen de la peinture à l'huile contemporaine.

Citons également les fabriques de Faenza, celles de Gênes, Savone et Albissola, en Ligurie, celles de Lodi en Lombardie ainsi que de Turin dans le Piémont. Enfin en Vénétie, la production de Bassano continua d'être fortement appréciée. Vers 1725, Antonio et Bartolomeo Terchi, auxquels sont attribuées nos aiguières, y introduisirent précisément le style de Castelli.

27_3

Marc-Arthur Kohn. Jeudi 28 juillet à 19h00. SALON DES ARTS et SALON FRANÇOIS BLANC Place du Casino 98000 Monaco. EMail : auction@kohn.fr  - Tél. : +33 1 44 18 73 00