12 juin 2011

Bureau Mazarin, en marqueterie Boulle sur fond décaille rouge. Epoque Louis XIV

Bureau Mazarin, en marqueterie Boulle sur fond décaille rouge. Epoque Louis XIV. Photo VERSAILLES ENCHERES S.A.R.L & Internechères à décor de personnages dans le goût de la Comedia dellArte et de rinceaux. Il repose sur huit pieds gaine avec entretoise terminés par des pieds toupie. Le fond présente une ancienne laque à décor de rinceaux doré sur fond de laque rouge et noir dans des encadrements de filets. Il ouvre à un tiroir et un portillon central en retrait flanqués de six tiroirs disposés en caisson. Le plateau richement... [Lire la suite]
27 novembre 2010

Important mobilier @ Blanchet & Associés: mon choix

Très rare Petit bureau Mazarin. Attribué à Nicolas Sageot. Epoque Louis XIV. photo Blanchet & Associés en première partie en poirier teinté noirci et marqueterie d'écaille rouge et cuivre à décor à la Bérain, de personnages, oiseaux, vasques de fruits, fleurs et feuillages. Au centre du plateau « Pallas » casquée et armée, sous un dais, à ses pieds une chouette, symbolisant la Sagesse. Les montants en consoles. Il ouvre par sept tiroirs, dont six en caissons latéraux et une porte en retrait. Il repose par huit pieds en... [Lire la suite]
30 octobre 2010

Bureau Mazarin en partie d'époque Louis XIV

Bureau Mazarin en partie d'époque Louis XIV. photo courtesy Artcurial - Briest-Poulain-F.Tajan En placage d'ébène et filets de laiton, ouvrant par six tiroirs, reposant sur huit pieds en gaine réunis par une entretoise en X, la traverse du tiroir central gravée JUILLET 1974 R. POINSARD ; l'entretoise refaite, le piétement probablement d'époque postérieure et redécoré. Hauteur : 82 cm. (32 ¼ in.), Largeur : 161,5 cm. (63 ½ in.), Profondeur : 78,5 cm. (31 in.) A partly Louis XIV ebony and brass-inlaid bureau Mazarin ... [Lire la suite]
09 juin 2009

Apogée du classicisme chez Beaussant - Lefèvre demain

Entourage de Nicolas Sageot, époque Louis XIV, bureau Mazarin en marqueterie de laiton et écaille rouge, ouvrant à sept tiroirs dont six en deux caissons, reposant sur huit pieds gaine, écoinçons en bronze ornés de masques d’hommes moustachus, 80,5 x 195 x 92 cm. Estimation : 100 000/120 000 €. Aux excès du baroque, répond dans la dernière partie du XVIIe siècle, le classicisme promu par Louis XIV et l’Académie. Le grand art doit édifier le spectateur et chanter les louanges du Roi-Soleil par d’habiles comparaisons avec les... [Lire la suite]