23 juin 2011

Une pendule cage de la première dame d’honneur de Marie-Antoinette, la comtesse de Noailles @ Rouillac Cheverny

Rare pendule cage à oiseaux chanteurs et automates. Attribuée à la maison Jaquet-Droz, La Chaux-de-Fonds (Suisse). Dernier quart du XVIIIe. Photos Rouillac Elle est en laiton et bronze finement ciselé et doré en or, mat et brillant. Elle est constituée d'une base carrée à pans coupés renfermant son mécanisme, surmontée par un corps et un dôme grillagés renfermant deux oiseaux automates. La base octogonale de la cage est ornée de pilastres soulignant chacun de ses angles. Chaque côté présente un médaillon ovale en... [Lire la suite]