7

____pop4

Louis XV (1710 - 1774), King of France and Navarre, in grand royal coat in 1760, Fredou Jean Martial (1710-1795), based on Van Loo Louis-Michel (1707-1771), 1763. château de Versailles © RMN

____pop4

Louis XV (1710-1774), roi de France et de Navarre, en grand manteau royal en 1760 (détail) Jean Martial Fredou, d’après Van Loo - château de Versailles © RMN - Gérard Blot

"Même la cour française, la plus brillante et la plus imitée du monde, n’hésitait pas à s’endetter pour rester à la hauteur de la fascination qu’elle exerçait universellement. Rien n’était trop beau et rien n’était trop cher. À la fin de l’Ancien Régime, la cour et la grande noblesse devaient des fortunes aux « fournisseurs », comme la célèbre Rose Bertin. Il fallait éblouir pour s’imposer. 

Le costume de cour a connu son âge d’or sous Louis XIV. Versailles est donc le lieu idéal et magique pour montrer la mode d’un monde et d’un mode de vie impossibles à imaginer aujourd’hui. Dressed to rule (« s’habiller pour régner ») est le titre d’un livre brillant de Philippe Mansel (paru chez Yale University Press en 2005). Le titre seul de ce livre résume l’esprit de cette exposition à la perfection. Barnave écrivait à Marie-Antoinette qu’elle allait gagner le coeur des Français avec des rubans et des sourires. La suite a démontré qu’il avait tort mais, jusque-là, personne n’avait osé mettre en doute le pouvoir magique du costume de cour pour imposer le pouvoir tout court.

Éblouir le peuple était le meilleur moyen de le tenir à distance. Ce genre de vêtements créait des barrières quasiment infranchissables. De la cour la plus éblouissante du monde, peu de tenues d’apparat ont survécu. Heureusement, dans d’autres pays, on a pris plus de précautions pour les préserver…

Ainsi, cette merveilleuse exposition peut avoir lieu là où l’art du vêtement de cour a connu ses plus grandes heures de gloire…" Karl Lagerfeld

L’exposition Fastes de Cour et cérémonies royales – le Costume de Cour en Europe 1650-1800 retrace l’histoire du costume de Cour en Europe et met ainsi en lumière l’influence majeure de la France dans ce domaine du milieu du XVIIe siècle au début du XIXe siècle. Pour la première fois, plus de 200 oeuvres (costumes, joyaux, iconographie) liées à des monarchies européennes prestigieuses sont ici rassemblées pour une exposition qui ne sera présentée qu’à Versailles.
Le Victoria & Albert Museum, le Palais Pitti à Florence, le musée du Louvre, le musée Galliera, les Arts décoratifs, les Archives nationales, ainsi que des collectionneurs privés ont accepté de prêter leurs oeuvres. Les collections royales de Londres, de Dresde, du Danemark (château de Rosenborg), de Suède (Livrustkammaren), du Portugal (Palais d’Ajuda), mais aussi les
collections impériales de Vienne (Kunsthistorisches Museum), des tsars de Russie (musée de l’Ermitage), et de la Cathédrale de Cologne seront pour la première fois présentées en dehors de leur pays d’origine. Cet événement s’inscrit dans le cycle des expositions évoquant la vie de Cour aux XVIIe et XVIIIe siècles, comme Versailles et les tables royales en Europe XVIIe – XIXe siècles en 1993-1994.
Avec le costume de Cour se développe un véritable langage politique, dont la première fonction est de traduire visuellement la hiérarchie du pouvoir. Les costumes présentés dans l’exposition évoquent à la fois les circonstances extraordinaires fondatrices de la Monarchie, de la vie des monarques européens et de leurs courtisans, (sacre, couronnement et cérémonies d’Ordres royaux), mais également des circonstances prestigieuses qu’on retrouve dans toutes les cours comme les mariages. Les tenues portées lors de ces événements se singularisent par leur soumission au formalisme de l’Étiquette de la Cour.
Ce sont le luxe des matériaux, des étoffes, des broderies, des dentelles, des passementeries et l’accumulation des joyaux et des pierreries, qui font que les vêtements de cour s’adaptent à telle ou telle circonstance. Le costume s’impose ainsi comme une vitrine du commerce de luxe, dont il emploie les innovations techniques et
esthétiques. Avec la montée en puissance de la mode et le renouvellement accéléré des formes vestimentaires, le costume de cour évoluera vite. Cependant, les nombreuses commandes royales européennes, passées à Paris, attestent du rayonnement de la France
et de son influence majeure en matière de costume de cour et de mode à travers la qualité remarquable atteinte par les artisans
parisiens.

Cette exposition est réalisée grâce au mécénat de Chanel et au soutien de la Réunion des musées nationaux

3

Louis XIV in grand royal costume in 1701, Hyacinthe Rigaud (1659-1743) ) (based on),Versailles, château de Versailles © château de Versailles | Jean-Marc Manaï.

____pop4

Couronne de Louis XV (créée pour le sacre), dite aussi Couronne personelle de Louis XV, par Augustin Duflot (1715-1774), et Claude Rondé (d’après), 1722 © Paris, Musée du Louvre | Martine Beck-Coppola

Crown of Louis XV (created for the coronation) Also referred to as the personal crown of Louis XV, Augustin Duflot (1715 - 1774), Clause Rondé (based on), 1722 © Paris, Musée du Louvre | Martine Beck-Coppola.

The exhibition Court Pomp and Royal Ceremonies – Court Costume in Europe 1650-1800 traces the history of court costume in Europe and thus throws light on the major influence of France in this field from the mid-17th century to the beginning of the 19th century. For the first time, over 200 works (costumes, jewellery, iconography) linked to prestigious European monarchies are assembled here in an exhibition that will be presented only in Versailles. The Victoria & Albert Museum, the Pitti Palace in Florence, the Louvre museum, the Musée Galliera, the Arts Décoratifs, the Archives nationales, as well as private collectors have agreed to loan their works. The royal collections from London, Dresden, Denmark (Rosenborg castle), Sweden (Livrustkammaren), Portugal (Ajuda Palace), as well as the imperial collections of Vienna (Kunsthistorisches Museum), the tsars of Russia (Hermitage museum), and Cologne Cathedral will be presented and assembled outside of their country of origin for the first time. This event forms part of a cycle of exhibitions evoking the life of the Court in the 17th and 18th centuries which includes Versailles and the royal tables in 1993-1994 and When Versailles was furnished in silver in 2007-2008.

With the court costume there developed a genuine political language whose primary function was to translate the hierarchy of power in visual terms. The costumes presented in the exhibition evoke both the extraordinary circumstances in which the monarchy was founded, the life of European monarchs and their courtesans, (anointing, crowning and ceremonies of the royal Orders), as well as the prestigious circumstances that are found in all the courts as in weddings. The outfits worn during these events are outstanding in the way they submit to the formalism of court Etiquette.

It is the luxuriousness of the materials, fabrics, embroidery, lace and trimmings and the accumulation of gems and jewellery that decide which court costumes are suited for this or that circumstance. The costume thus becomes a showcase for the trade in luxury goods, whose technical and aesthetic innovations it adopted. With the rising importance of fashion and the accelerated renewal of costume conventions, the court costume evolved rapidly. Yet the numerous orders made in Paris by European royal houses attest to the major influence of France in the world of court costume and fashion owing to the remarkable quality achieved by the Parisian craftsmen.

____pop4

Louis XV, King of France (1710 - 1774) in 1717, Justinat Augustin (?-1743) painter, 18th century, reign of Louis XV (1723 - 1774) Versailles, château de Versailles © RMN | Philippe Bernard

2

Louis XV, King of France (1710 - 1774) in 1717, Justinat Augustin (?-1743) painter, 18th century, reign of Louis XV (1723 - 1774) Versailles, château de Versailles © RMN | Philippe Bernard. (Detail)

2

Wedding dress (grand costume) of Edwige Elisabeth Charlotte de Holstein - Gottorp, wife of Prince Karl and sister in law of King Gustave III of Sweden, 1774 © Stockholm, Livrustkammaren

2

Wedding suit of Gustave III, 1766 © Stockholm, Livrustkammaren.

3

Coronation suit of prince heir of Gustave III of Sweden 29 May 1772 © Stockholm, Livrustkammaren.

____pop4

Court dress (grand costume) worn for the coronation of Sophie Madeleine: train 29 May 1772 © Stockholm, Livrustkammaren.

2

Court dress (grand costume) worn for the coronation of Sophie Madeleine: train 29 May 1772 © Stockholm, Livrustkammaren.

3

Emblem of the Toison d’Or decorated with yellow topaz from Brazil 1755-1756 © Dresden, Staatliche Kunstsammlungen Dresden | Jürgen Karpinski.

____pop4

Frock coat and skirt Around 1780-1785 © Paris, Galliera, museum of fashion, Paris.

2

Hunting suit donated by Louis XV to King Christian VII of Denmark (1749 - 1808) 1768 © Copenhaguen, royal collections of Denmark, Rosenborg castle.

3

Louis XV (1710 - 1774), King of France and Navarre, in grand royal coat in 1760 Fredou Jean Martial (1710-1795), based on Van Loo Louis-Michel (1707-1771), 1763 château de Versailles © RMN.

____pop4

Decorated robes: dress and skirt Attributed to Rose Bertin, 1780-1790 © Toronto, Royal Ontario Museum.

2

Pair of men’s shoes End of 17th century - beginning of 18th century © Dresden, Staatliche Kunstsammlungen Dresden.

3

Harness with animal motif (detail) Middle of 17th century © Stockholm, Livrustkammaren.

____pop4

Harness with animal motif (detail) Middle of 17th century © Stockholm, Livrustkammaren.

2

Suit of knights of the order of Saint-Esprit belonging to the Emperor Alexander I of Russia (1777 - 1825) 1815 © Saint-Petersburg, State Hermitage Museum

3

Diamond necklace belonging to Queen Amélie-Auguste (1752 - 1828) wife of Frédéric Auguste I (1750 - 1827), King of Saxony Ignaz Konrad Plödterl (master in 1819 - + 1835) Second half of the 18th century and 1824 © Dresden, Staatliche Kunstsammlungen Dresden | Hans-Peter Klut.

____pop4

Grand doll’s costume: grand bodice, skirt, train Around 1769-1775 © Bath, Bath and North East Somerset Council, Fashion Museum.

2

Dressing gown of King Frédéric IV of Denmark (1671 – 1730): dressing gown and undergarment, hat, pair of mules Around 1700 © Copenhaguen, royal collections of Denmark, Rosenborg castle.

3

Pertuisane des gardes de la Manche Décor de Jean Bérain (vers 1640 – ?) 1679 © Paris, musée de l’Armée, Dist. RMN.

2

Portrait of Yolande de Polastron, Duchess of Polignac (1749 - 1793) Louise Elisabeth Vigée-Lebrun, 1782 château de Versailles © RMN | Gérard Blot.