7

Nobuyoshi Araki, Bondages. Photographie couleur numérique. 150 w 120 cm. 59 x 47 1/4 in. Pièce unique. Courtesy Galerie Daniel Templon © Nobuyoshi Araki

La Galerie Daniel Templon présente l’exposition de la star japonaise de la photographie, Nobuyoshi Araki. A presque 70 ans, le plus controversé des artistes nippons présente une série récente de ses célèbres photographies de jeunes femmes ligotées dans la tradition du Shibari, l’art érotique du bondage.

Nobuyoshi Araki s’est lancé dans la photographie dans les années 1960. Libéré de tout tabou, le travail de l’artiste s’articule autour de thèmes quasi obsessionnels : Tokyo, le sexe et la mort.

A une époque où les notions de féminité et de sexualité subissent des changements radicaux dans la société japonaise, il met en scène des jeunes femmes dans des positions de soumission totale.

Au-delà de la complexité de l’art du bondage, ces photographies sont le témoin de l’emprisonnement des mentalités dans les conventions, de la complexité de la tradition érotique japonaise du Shibari et une référence biographique au premier modèle de Nobuyoshi Araki, sa femme Yoko décédée prématurément. 

Gijs Van Tuyl, le directeur du Stedelijk Museum d’Amsterdam, décrit l’art de photographier d’Araki comme une sorte de danse rituelle avec le modèle, durant laquelle se déroule un duel passionné entre les deux protagonistes.

Comme le confirme l’artiste, « j’ai toujours considéré la séance photo comme un vrai corps à corps. C’est une relation physique entre un homme et une femme, comme une relation amoureuse. »

20 juin - 25 juil. 2009. Paris. Galerie Daniel Templon 30, rue Beaubourg 75003 Paris - T. 33 1 42 72 14 10 - F. 33 1 42 77 45 36 - info@danieltemplon.com - www.danieltemplon.com