1305019122452157

Paire de vases coiuverts. Epoque Louis XV, vers 1745-1749. Photo Kohn - Paris

Matériaux: Porcelaine et bronzes dorés. L. 34,5 cm, H. 30 cm - Estimation : 300 000 / 500 000 €

Rarissime paire de vases avec leurs couvercles en porcelaine de Chine à fond ventre de biche et réserves à fond blanc à décor de fl eurs de pivoine et de branches de prunus dans les tons bleu, rose, vert et jaune appartenant au répertoire de la Famille Rose, d'époque Qianlong (1735-1795). Riche monture en bronze doré à la feuille au "C" couronné à décor de chimère sur les anses, de fleurs et feuillages rocaille sur les bords du vase et du couvercle et de godrons sur le cercle de la monture médiane du couvercle orné d'une prise à feuilles et fruits stylisés.

NOTE: Les porcelaines montées étaient une des spécialités les plus remarquables des marchands-merciers à Paris au XVIIIe siècle, réservées à une riche clientèle.

Les vases couverts à décor de chimères sur les anses mentionnés dans les catalogues de vente au XVIIIe siècle ou dans les inventaires après décès des principaux collectionneurs de cette époque sont d'une extrême rareté, contrairement aux vases lisbet (aiguières) montés à décor de dragons ou de chimères. Seule une paire de vases en porcelaine des Indes à anses de chimères en bronze doré a été relevée dans l'inventaire après décès du Duc de Brissac le 8 floréal An II, de son hôtel rue de Grenelle à Paris. Leur rareté et qualité les firent réserver pour le Ministère des Finances (histoire de Madame du Barry, Charles Vatel, tome II, 1883, page 393).

La paire de vases que nous présentons avec ceux de la vente d'Armaillé constituent actuellement les plus beaux exemplaires à décor de chimères connus à ce jour, outre la qualité de la porcelaine à fond ventre de biche.

COMPARATIF POUR LES MONTURES: Comte d'Armaillé, vente 5 et 6 juin 1890, lot 68 (vases et couvercles en porcelaine de Chine émaillée gros bleu)

COMPARATIF POUR LA PORCELAINE: Une paire de vases très similaire est conservée dans la collection Riahi (quelques chefs-d'oeuvre de la collection Riahi, Paris 1999, pages 80 et 81).

1305019123487250

Brûle-parfum. Epoque Louis XV. Photo Kohn - Paris

Matériaux: Porcelaine et bronzes dorés. H. 24,5 cm, L. 21 cm, P. 13 cm - Estimation : 40 000 / 50 000 €

Elégant brûle-parfum couvert en porcelaine de Chine turquoise à corps ovoïde repercé, à couvercle en bronze doré muni d'une prise en pomme de pin. Il repose sur une terrasse ornée de feuilles polychromes en porcelaine. La base chantournée tripode ajourée en bronze doré à décor de volutes, quadrillages et feuillages accueille deux perruches encadrant le brûle-parfum.

1305019121511130

Paire de vases aux singes. Chine, époque Qianlong (1735-1798). Photo Kohn - Paris

Matériau: Porcelaine polychrome. Ancien numéro d'inventaire : 16994 au revers du tertre de l'un des deux singes. H. 13 cm, L. 9 cm. Restauration à l'extrémité de l'un des deux vases - Estimation : 20 000 / 30 000 €

NOTE: Rare paire de statuettes de singes assis tenant un vase et reposant sur un tertre en porcelaine émaillée de Chine de la Famille Rose.

Dans la logique de la symbolique chinoise, le singe est le symbole du mois de juillet et figure dans de nombreuses scènes bouddhiques parce qu'il offrit des fruits à Bouddha. Il fut également le compagnon du moine Xiuanzang, parti aux Indes à la recherche de la Perle Sacrée. Il est souvent représenté en porcelaine, comme c'est ici le cas.

1305019110692293

Cache-pot. Chine, époque Kangxi  (1662-1722) pour la porcelaine et France, début XVIIIe siècle pour la monture. Photo Kohn - Paris

Matériaux: Porcelaine et bronzes dorés. H. 20 cm, diam. 23 cm - Estimation : 18 000 / 25 000 €

Cache-pot en porcelaine "bleu et blanc" de Chine à motifs d'arbustes fl euris et fl eurettes dans des cartouches hexagonaux. La monture en bronze ciselé et doré est composée de deux pilastres surmontés d'une tête de lion enserrant l'anneau de préhension reliant la base godronnée et le cerclage amati de la coupe.

NOTE: La porcelaine, d'époque Kangxi 1662-1722, est caractéristique de la production chinoise destinée à l'exportation. Les pièces, reçues par les artisans bronziers étaient alors pourvues d'une monture en bronze doré dont les critères esthétiques et iconographiques variaient à l'infini. vue de face vue arrière

Kohn - Paris. Vente du Vendredi 20 mai 2011. Drouot Richelieu - Salle 7 - 9, rue Drouot - 75009 Paris. Tel. +33 (0) 1 48 00 20 07