1288887217802448

Très rare Petit bureau Mazarin. Attribué à Nicolas Sageot. Epoque Louis XIV. photo Blanchet & Associés

en première partie en poirier teinté noirci et marqueterie d'écaille rouge et cuivre à décor à la Bérain, de personnages, oiseaux, vasques de fruits, fleurs et feuillages. Au centre du plateau « Pallas » casquée et armée, sous un dais, à ses pieds une chouette, symbolisant la Sagesse. Les montants en consoles. Il ouvre par sept tiroirs, dont six en caissons latéraux et une porte en retrait. Il repose par huit pieds en console, réunis par des entretoises. Petits pieds boules. (Remis en état). H : 71 - L : 85,6 - P : 51,9 cm - Estimation : 150 000 / 200 000 €

L'ensemble du meuble est entièrement décoré d'un riche décor en marqueterie Boulle de cuivre et d'écaille rouge indifféremment traité en première ou seconde parties ; c'est-à-dire à incrustations de cuivre sur écaille ou d'écaille sur fond de cuivre. Le tout compose un décor particulièrement raffiné à motifs d'arabesques, type ornemental popularisé par l'œuvre gravée du célèbre ornemaniste parisien Jean Bérain (1637-1711), lorsque ce dernier fut nommé Architecte Dessinateur de la Chambre et du Cabinet du Roi à partir de 1674.
Quelques rares bureaux Mazarin de modèle particulièrement proche sont connus. Parmi les meubles répertoriés citons notamment un premier, provenant de la collection du comte de Rochefort, illustré dans le catalogue de l'exposition Louis XIV, Faste et décor, Musée des Arts décoratifs, Paris, Pavillon de Marsan, mai-octobre 1960, planche XXXII, n°76 ; un deuxième a fait partie des célèbres collections du Earl of Rosebery à Mentmore Towers (Sotheby Parke Bernet, 19 mai 1977, lot 494) ; un troisième appartient aux collections du Musée national de Munich (illustré dans S. de Ricci, Louis XIV und Régence, Stuttgart, 1929, planche 129).
Enfin citons particulièrement un dernier exemplaire conservé au Palais royal de Stockholm et qui porte l'estampille de Nicolas Sageot, signature qui nous permet d'attribuer le meuble que nous proposons (reproduit dans P. Grand, Le mobilier Boulle et les ateliers de l'époque, in L'Estampille/L'Objet d'art, février 1993, p. 50).

Fils de vigneron, Nicolas Sageot (1666-après 1720) est un ébéniste parisien du règne de Louis XIV qui peut être considéré comme le principal concurrent d'André-Charles Boulle dans les deux premières décennies du XVIIIe siècle.
Il débuta son activité vers 1690, dans un premier temps en tant qu'ouvrier libre dans le quartier du Faubourg Saint-Antoine, puis en 1706 il fit enregistrer ses lettres de maîtrise.
Il semble qu'à partir de cette époque, il connut une grande notoriété. La prospérité de Sageot est confirmée en 1720, année au cours de laquelle l'ébéniste vendit son fonds de commerce au prix important de 16000 livres à Léonard Prieur « Marchand Mercier Grossier Joaillier Privilégié suivant la Cour ». Puis il se retira des affaires.

1288887195496444

Tabouret rectangulaire en bois sculpté et doré. Epoque Louis XIV.. photo Blanchet & Associés

Il repose par quatre pieds en console, réunis par une entretoise en X. (légers éclats). Garniture à coussin en soie bleue et fils d'or à franges. H : 45 - L : 52 - P : 42 cm - Estimation : 7 500 / 8 500 €

A l'époque de Louis XIV s'asseoir est un privilège à la Cour. Le tabouret faisait partie des sièges dont on se servait pendant les cérémonies et que l'on attribuait selon le rang de noblesse.
Un tabouret d'un modèle très proche appartenant à une collection particulière est reproduit page 40 dans « le XVIIe siècle français » Collection Connaissance des Arts.

128888719108238

Cabinet en placage d'ébène mouluré. Travail allemand, probablement anversois, XVIIe siècle. photo Blanchet & Associés

Il ouvre par deux portes, l'intérieur et le revers des portes à incrustation d'ivoire à décor de personnages et cavaliers. Il présente un grand tiroir, dix petits tiroirs et deux portes. Sur les côtés deux poignées en fer forgé  Le piètement d'époque postérieur. H : 54,5 - L : 80,5 - P : 39,5 cm - Estimation : 7 000 / 8 000 €

1288887190368182

Paire de chaises en bois teinté noir. Travail portugais, fin XVIIe siècle. photo Blanchet & Associés

Les Dossier sculpté à motifs de feuilles et de fleurs huit colonnettes torsadées, pieds réunis par des barrettes en spirale. Garniture de soie à fond corail - Estimation : 2 000 / 3 000 €

1288887189108181

Table de salon, à plateau à pans coupés, Epoque Louis XIII. photo Blanchet & Associés

regarni d'un cuir gris, clouté. Le piétement en noyer présente des montants balustres, tournés, réunis par une entretoise en H. (restaurations).. H : 73 - L : 84 - P : 70,5 cm - Estimation : 1 800 / 2 500 €

1288887188228408

Paire de chaises à bras, à dossier plat rectangulaire, en noyer mouluré et tourné. Epoque Louis XIII. photo Blanchet & Associés

Elles présentent des supports d'accotoirs en olive. Montants et pieds torsadés et entretoises en H. (restaurations). H : 86 - L : 56 - P : 48 cm - Estimation : 1 200 / 1 800 €

1288887220134353

Paire de chaises à dossier anse de panier. Epoque Louis XVI. photo Blanchet & Associés

en bois sculpté partiellement doré ou crème à décor d'entrelacs, feuilles d'eau et dés à rosaces. Pieds fuselés à cannelures. Garniture de velours vert - Estimation : 2 000 / 4 000 €

Blanchet & Associés - Paris.  Vente du Lundi 29 novembre 2010. Drouot Richelieu - Salle 1 - 9, rue Drouot - 75009 Paris. Téléphone pendant l’exposition et la vente : 01 48 00 20 01